La Casa Vicens ouvre ses portes !

 

La Casa Vicens, véritable merveille d’architecture réalisée par le génial Antoni Gaudí a de nouveau ouvert ses portes au public le 16 novembre 2017, après de longs travaux de restauration.

 

La Casa Vicens ouvre ses portes - Barcelona Autrement

(c) Casa Vicens

La Casa Vicens est classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 2005 et à Barcelone, c’est le 8ème édifice classé qui accueille désormais des visiteurs, depuis le 16 novembre 2017. La Casa Vicens s’ajoute désormais à la Sagrada Familia, la Casa Batlló, la Pedrera, le Park Güell, le Palau Güell, le Palau de la Musica Catalana et l’Hospital Sant Pau.

 

La Casa Vicens, le premier grand projet pour Gaudí

La Casa Vicens est le premier grand projet que va réaliser le jeune Antoni Gaudí, tout juste diplômé de l’Escuela Provincial de Arquitectura de Barcelona.

Commandée en 1883 par le courtier en bourse Manuel Vicens i Montaner, la maison de vacances de l’entrepreneur a été construite dans la Vila de Gràcia, petite municipalité alors indépendante de Barcelone. Gaudí a 31 ans et c’est la première fois qu’il se retrouve seul aux commandes d’un projet privé.

La Casa Vicens a été terminée en 1885 et dès lors a été occupée pendant presque 132 ans, par des familles diverses qui ont à chaque fois réalisé des travaux d’aménagements : aménagement des jardins, ajout d’annexes, peintures refaites… La résidence d’été de Manuel Vicens a changé de propriétaire en 1899 (famille Jover) et s’est ensuite transformée en immeuble où plusieurs familles vivaient toute l’année.

En 1885, la Casa Vincens annonçait les prémices du modernisme catalan : elle a été construite avec une influence orientaliste et un style mauresque, avec une variété incroyable de matériaux différents : brique, céramique vitrifiée, fer forgé, peinture, vitraux, bois. Dans cette maison, la nature tient une place prépondérante tant dans l’espace intérieur qu’à l’extérieur, un univers dans lequel les espèces de la faune et de la flore méditerranéenne sont omniprésentes.

Malgré les transformations, les éléments qui ont disparu et les besoins d’aménagement pour le futur accueil du public, les restaurateurs et historiens ont réussi à restituer d’une manière très fidèle la maison telle que l’avait conçue Gaudí à l’origine, comme résidence d’été.

La Casa Vicens ouvre ses portes - Barcelona Autrement

(c) Pol Viladoms / Casa Vicens / Pol Viladoms

Une restauration très coûteuse

Les travaux de restauration de la Casa Vicens ont duré un an de plus que prévu et le coût s’est élevé à plus de 4,5 millions d’euros, financés par MoraBanc, une banque andorrane propriétaire de l’édifice depuis 2014.

En commençant les premiers travaux, on a mis à jour la polychromie originale de certaines pièces de l’édifice, masquée par les divers réaménagements qu’a subi la maison au cours de son histoire. L’objectif pour les professionnels du patrimoine a donc été de restaurer la Casa Vicens avec ses couleurs originales et en reconstituant certains éléments pour être au plus près de ce qu’avait conçu Gaudí.

Outre l’incroyable diversité des matériaux employés pour la construction et leur altération par le temps, ce qui a été le plus long et laborieux à restaurer a été sans conteste la salle à manger parce qu’elle réunit une multitude d’éléments de décoration et ornementaux, notamment une trentaine de peintures de l’artiste Francesc Torrescassana, intégrées directement aux murs.

Voici une vidéo qui a été réalisée alors que les travaux de restauration étaient en cours (en espagnol) :

 

À voir absolument dans la Casa Vicens

La salle à manger pour sa décoration murale avec entre autres les plafonds aux motifs végétaux, les tableaux de Francesc Torrescassana, la cheminée et ses céramiques et le mobilier original dessiné par Gaudí.

La tribune qui s’ouvre sur le jardin : elle a été réouverte pour lui redonner son caractère estival. Elle permet d’avoir une jolie vue du jardin qui a été restauré grâce à des photographies d’époque et des documents manuscrits : les espèces végétales qu’on y trouve sont les mêmes qui avaient été plantées à l’époque.

Le fumoir est une des merveilles de la Casa Vicens : une structure en plâtre, avec une voûte de couleur bleue (qui avait été recouverte d’une couleur crème). Dans ce fumoir, on trouve également des éléments… en papier mâché ! La Casa Vicens est un des rares édifices où l’on retrouve un témoignage de l’utilisation de cette technique, révolutionnaire pour l’époque. Outre l’originalité de la pièce et son esthétique, l’idée de Gaudí à travers cette structure était que l’odeur des cigares et cigarettes ne se puisse jamais se diffuser dans le reste de la maison.

Le toit terrasse : dans cet édifice, Gaudí a créé pour la première fois une terrasse sur laquelle on peut se promener. Après avoir réalisé tous les travaux d’imperméabilisation, elle est de nouveau accessible pour offrir une vue panoramique des tours et coupoles au style islamique et oriental qui couronnent la maison.

 

Préserver la Casa Vicens et la vie du quartier

La transformation de la Casa Vicens comme musée a nécessité une réflexion sur l’impact qu’aurait ce nouvel élément du circuit gaudinien sur la vie de quartier.

La Casa Vicens est en effet située dans une petite rue du quartier de Gràcia, où les trottoirs sont étroits et peu adaptés à un afflux de visiteurs. L’ouverture du musée pourrait éventuellement causer des problèmes de conflit d’usages entre habitants/usagers et visiteurs.

Pour préserver au maximum le site dans tous ses aspects, un Plan de Impacto Turistico a été mis en place : la capacité de la maison est limitée à 500 visiteurs par jour, soit 60 visiteurs par heure et l’achat anticipé des entrées sur internet est fortement encouragé pour éviter l’accumulation de personnes dans cette petite rue de Gràcia.

INFORMATIONS PRATIQUES

Tarifs : 

  • Visite simple : 16 € (tarif réduit 14€, gratuit pour les enfants de moins de 8 ans)
  • Visite guidée (ES, CAT, ENG, FR) 10 personnes maximum : 19€ (tarif réduit 17€, gratuit pour les enfants de moins de 8 ans)

Horaires :

  • Ouvert du lundi au dimanche de 10h à 20h. Dernières admissions : 19h20.
  • Fermeture : 25 décembre, 1er et 6 janvier.
  • Journée spéciale : le 22 mai, jour de la Sainte Rita
  • Entrée gratuite / Portes ouvertes : Nuit des Musées et Journée Internationale des Musées

   

Partagez cet article :