Le 11 septembre en Catalogne, c’est la Diada !

 

Le 11 septembre, la Catalogne célèbre sa “fête nationale” et c’est un jour férié dans toute la région !

Barcelona Autrement - Diada 11 septembre - Drapeau Catalogne

 

La Diada du 11 septembre est le premier rendez-vous de la rentrée en Catalogne car les Catalans célèbrent leur “fête nationale”, déclarée comme telle depuis 1980. C’est une fête pleine de traditions qui, depuis le début de son existence a une connotation résolument politique.

 

Une fête “nationale”

Depuis 1886 en Catalogne, chaque 11 septembre on commémore la chute de Barcelone en 1714, au terme de la guerre de Succession d’Espagne. Le nouveau roi Philippe V intronisé, les Catalans s’étaient soulevés contre lui pour défendre les intérêts de Charles de Habsbourg, autre prétendant au trône d’Espagne. Philippe V, c’est Philippe d’Anjou, petit fils de Louis XIV, un roi qu’on connaît bien.  Pour asseoir son autorité et mater cette rébellion contre son pouvoir, Philippe V, à l’aide de son armée franco-espagnole décide d’assiéger la ville de Barcelone, alors fortifiée. Le siège dure de longs mois, au prix de nombreuses victimes de part et d’autre. Finalement, les Barcelonais se rendent le 11 septembre 1714. La défaite des Catalans entraîne le placement de la ville de Barcelone sous contrôle militaire, les institutions catalanes sont abolies et la langue catalane est interdite.

Vous allez me dire que c’est plutôt curieux d’avoir une fête “nationale” qui célèbre une défaite, non ? Tout est question de vocabulaire… On ne fête pas une défaite sinon une résistance, qui s’est certes mal terminée pour les Catalans, mais c’est une façon de rendre hommage à ceux qui ont défendu leur culture et leurs valeurs, parfois au prix de leur vie.

Cet événement de 1714 va être déterminant dans les relations entre les Catalans et le pouvoir central de manière générale. En effet, de manière cyclique, les Catalans vont s’opposer aux autorités centrales, en exprimant leurs revendications de plus d’autonomie voire d’indépendance.

Depuis 1980, 5 ans après la mort du dictateur Franco, le 11 septembre est devenu officiellement la “diada”, la journée “nationale” de Catalogne. Ce jour férié uniquement célébré en Catalogne est donc l’occasion de descendre dans la rue pour revendiquer son identité, sa culture et ses valeurs avec une tonalité politique qui s’est accentuée ces dix dernières années.

Barcelona Autrement - Diada 11 septembre - Monument Rafael Casanova

Monument à Rafael Casanova

 

Qu’est-ce qui se passe le jour de la Diada ?

Chaque année, le 11 septembre on va déposer des fleurs au pied du monument de Rafael Casanova, héros de la résistance catalane en 1714. Parfois, suivant les années, on honore également Josep Moragues, un militaire ayant lutté aux côtés de Charles de Habsbourg pendant la guerre de Succession. On dépose également une gerbe au Fossar de les Moreres, une place-monument située dans le quartier du Born qui rend hommage aux victimes du siège de Barcelone.

Barcelona Autrement - Diada 11 septembre - Fossar de les Moreres

La place-monument du Fossar de les Moreres

Ensuite, dans l’après-midi, les Catalans vont se concentrer sur la Gran Via de les Corts Catalanes, formant un immense ruban humain tout le long de cette avenue qui porte le nom des institutions catalanes. On y verra des castells, tradition catalane s’il en est, des sardanes (danses locales) on chantera l’hymne national de Catalogne, “Els Segadors” et d’autres petits spectacles seront proposés, dans la plus pure tradition locale.

Des gens de toute la Catalogne et même de la Catalogne française ont l’habitude de venir célébrer le 11 septembre à Barcelone !

En plus de ces célébrations, de nombreux musées sont ouverts gratuitement alors c’est le moment d’en profiter ! Profitez-en également pour visiter des espaces habituellement fermés au public comme le Palau de la Generalitat (siège du gouvernement catalan) et le Parlement, ouverts à partir de 10h.

Barcelona Autrement - Diada 11 septembre - Castells

Castells à la Diada 2014

 

La Diada, une fête politique

Outre les commémorations, depuis de nombreuses années, la Diada donne également lieu à de grandes manifestations coordonnées par les partis politiques et les diverses associations indépendantistes. Les Catalans y revendiquent leur identité, leurs valeurs, leur indépendance passée et leur envie d’avoir plus d’autonomie vis-à-vis de l’État espagnol. Depuis la fin des années 2000, c’est clairement l’indépendance que les Catalans réclament.

Ces revendications se manifestent dans la rue. Par exemple, une fois que tout le monde est rassemblé sur la Gran Via de les Corts Catalanes, à 17:14 précises on entendra des cris d’indépendance scandés par la foule. 17:14 comme pour 1714, date clé dans l’histoire locale. Cette année, comme l’année passée, on entendra sans doute des cris de “llibertat“, pour réclamer la “liberté” des personnalités emprisonnées suite au référendum organisé par le gouvernement catalan en 2017.

Le soir, l’association indépendantiste Omnium organise la Festa per la Llibertat, “Fête pour la liberté”, avec des concerts de groupes locaux à découvrir Passeig Lluís Companys (Arc de Triomf).

Comme vous pouvez le pouvoir, c’est une journée très importante dans le calendrier catalan ! On vous souhaite donc une très bonne Diada à tous !

Partagez cet article :