[ Skyline de Barcelone ] #6 Le Tibidabo un endroit insolite à Barcelone

Nous ouvrons aujourd’hui notre 6e épisode de notre série Skyline de Barcelone et on vous emmène sur les hauteurs, à un endroit très spécial dans la capitale catalane : le Tibidabo !

Le Tibidabo à Collserola - Barcelona Autrement

© Alfons Puertas

Difficile de trouver à Barcelone un endroit aussi original que le Tibidabo, juché sur sa colline, comme un phare pour la ville.

 

Tibidabo , quel drôle de nom !

Au début, on s’emmêle un peu les pinceaux quand il s’agit de retenir le nom de cet endroit insolite à Barcelone. TI-BI-DA-BO, ça ressemble un peu au Corcovado de Rio de Janeiro au Brésil, car en plus de la sonorité du mot, les deux ont en commun la présence d’un Christ monumental en leur sommet. En portugais, « corcovado » signifie « bossu », un nom que l’on donne à de nombreuses collines ou petits monts du Brésil. Ici, à Barcelone, cela n’a strictement rien à voir.

Le Corcovado - Barcelona Autrement

Le Corcovado - Rio de Janeiro

Le Tibidabo - Barcelona Autrement

Le Tibidabo de Barcelone

Le mot de Tibidabo apparaît pour la première fois au XVIe siècle quand les moines du monastère de San Jerónimo baptisent cette montagne de « Tibidabo ». Avant, on parlait du Mont Aguilar. La montagne a rappelé aux moines un des épisodes de la Bible qui raconte comment le diable a essayé de faire céder le Christ à la tentation : « Haec omnia tibi dabo se cadens adoraveris me », « Je te donnerai tout cela si tu t’agenouilles et me vénères ». « Tibi dabo » signifie en latin « je te donnerai ».

Dans la Bible, Jésus a réussi à résister à la tentation, mais c’est une autre histoire ! À Barcelone,  « Tibidabo » est donc devenu le nom officiel de cette montagne du massif de Collserola, un nom original, pour un site vraiment insolite !

La Tentation du Christ - Duccio di Buoninsegna - Tibidabo - Barcelona Autrement

La Tentation du Christ - Duccio di Buoninsegna

Le Tibidabo, un site insolite

La montagne du Tibidabo est le point le plus haut du massif de Collserola qui borde toute la ville de Barcelone. Juché à 512 m d’altitude, le Tibidabo est pour le moins surprenant car à son sommet, on trouve un édifice religieux et un parc d’attraction !

Le premier élément remarquable au sommet du Tibidabo, c’est son église qui le couronne. En 1886, Don Bosco, un célèbre prêtre italien qui a dédié sa vie à l’éducation des jeunes enfants défavorisés, vient en visite à Barcelone.  Suite à son voyage, il décide de construire un temple dédié au Sacré-Cœur de Jésus Christ.  Au début, seul un petit ermitage est construit, dans un style néogothique, puis, à partir de 1902, la construction du grand temple expiatoire peut débuter. L’objectif est de réaliser une église digne de celles de Paris et de Rome. Le Tibidabo deviendra donc « le nouveau Montmartre » selon les paroles de l’évêque de Barcelone qui participe à la pose de la première pierre.

Sacré Coeur de Paris - Tibidabo - Barcelona Autrement

Le Sacré-Coeur de Paris

C’est Enric Sagnier, architecte prolifique du modernisme à Barcelone, qui est en charge des travaux. À sa mort, c’est son fils qui poursuit le chantier. Le Sacré-Cœur du Tibidabo sera terminé en 1961 avec la mise en place de la statue de Jésus-Christ, œuvre de Josep Miret pour couronner l’édifice.

Statue de Jésus Christ - Tibidabo - Barcelona Autrement

 

L’architecture du temple est très originale : à la base, une crypte au style byzantin, réalisée en pierre de Montjuïc est surmontée de l’église néogothique en pierre grise de Gérone. Un contraste curieux qui se retrouve également à l’intérieur, mais là, on ne vous en dit pas plus pour vous laisser le plaisir de la surprise !

Temple du Tibidabo - Barcelona Autrement

 

Le plus incroyable de cette montagne du Tibidabo, au risque d’en choquer plus d’un, c’est que le monument religieux cohabite avec… un parc d’attractions !

Le parc d’attractions s’inscrit dans un grand projet d’urbanisation de la fin du XIXe. Barcelone ne cesse de s’étendre et en 1897, les petites villes voisines sont annexées à la ville, devenant ainsi des quartiers de la grande Barcelone : Sant Marti de Provençals, Sant Andreu, Gràcia, Les Corts, Sants, et Sant Gervasi. (Pour en savoir plus sur l’expansion de Barcelone, rejoignez notre visite de Poblenou ou des Oasis de l’Eixample).

Parallèlement, la capitale catalane, forte de son succès économique souhaite organiser sa deuxième Exposition Universelle à Montjuïc. À cette occasion, on veut faire du Tibidabo une attraction pour les visiteurs, au même titre que le téléphérique du port par exemple.

On va donc aménager la montagne, notamment avec l’aide du Doctor Andreu. Ce célèbre entrepreneur de l’industrie pharmaceutique va participer à de nombreux projets d’urbanisation à Barcelone. En 1899, il crée la S.A. El Tibidabo pour relier la ville de Barcelone à la montagne du Tibidabo à travers la construction d’un lotissement cossu (le long de l’avinguda del Tibidabo), d’un funiculaire et d’un parc d’attractions.

Avinguda del Tibidabo - Barcelona Autrement

L'avenue du Tibidabo et ses maisons bourgeoises

En 1901, le funiculaire est inauguré et se convertit en attraction car c’est un mode de transport novateur pour l’époque, qui en plus, permet d’atteindre le sommet de la montagne et profiter d’une vue panoramique sur l’ensemble de Barcelone.

La construction des édifices et des manèges du parc d’attraction va se poursuivre au fil des années. On invitera même des tribus africaines pour montrer aux visiteurs leur manière de vivre. En 1927, on inaugure l’attraction de l’avion, une réplique du premier vol Barcelone-Madrid ! Le parc d’attraction est alors devenu célèbre, les journaux de l’époque le qualifient même de « 8e merveille du monde« .

Chemin de fer aérien du Tibidabo autour de 1915 - Barcelona Autrement

Chemin de fer aérien autour de 1915 - © Barcelona.cat

Aujourd’hui, le parc compte de très nombreuses attractions, pour tous les publics et toutes les envies. Consultez le plan du parc pour vous donner une idée de ce que vous pouvez y faire !

3 BONNES RAISONS D’ALLER AU TIBIDABO

  • Profiter d’une vue imprenable sur toute la ville de Barcelone et les communes alentours. Notre astuce : vos photos seront encore plus jolies si vous y allez l’après-midi !
  • Vous êtes comme sur une île, au coeur de la nature : le parc de Collserola est truffés de sentiers super agréables pour randonner.
  • C’est l’endroit idéal pour passer une journée en famille ou entre amis.

 

Notre astuce pour monter au Tibidabo avec un ticket de transport normal

–> Point de départ : entrez dans une des stations de Ferrocarrils de la Generalitat sur la plaça de Catalunya par exemple, ou la station « Provença » située sur la rambla de Catalunya, entre les carrers de Provença et del Rosselló.

–> Prenez soit la ligne S1 en direction de Terrassa ou la ligne S2 en direction de Sabadell.

–> Descendez à l’arrêt « Peu del Funicular » (« pied du funiculaire »).

–> Montez les escaliers et suivez les indications jusqu’à la gare du funiculaire.

–> Prenez le funiculaire jusqu’à son terminus.

–> À la sortie, les plus courageux pourront suivre la route principale qui monte en direction du Tibidabo, en profitant de superbes vues sur la ville (comptez environ 20 min de marche). Les autres pourront rejoindre l’arrêt de bus face au marchand de glaces « Uaala! » et prendre le bus 111 en direction du Tibidabo qui vous laissera à la plaça del Tibidabo, au pied de l’église.

Vous pouvez évidemment faire l’inverse pour le retour !

Pour vous balader le nez en l’air sans se préoccuper de la logistique, rejoignez notre balade de Torre Baró au Tibidabo !

Vue depuis le Tibidabo - Barcelona Autrement

© Pablo Olivera

Partagez cet article :