Les patatas bravas : numéro 1 des tapas

Reines des tapas, plat typique de l’Espagne, les patatas bravas, c’est la première chose qu’on commande quand on met le pied en Espagne !

Patatas bravas - Barcelona Autrement

(c) Unareceta

La recette des patatas bravas, millénaire ?

Difficile de trouver l’origine des patatas bravas, mais on peut vous affirmer que pour une fois, la recette ne vient pas d’une légende, ni d’un roi à qui le plat plaisait beaucoup au point de l’institutionnaliser.

Les patatas bravas seraient nées à Madrid dans les années 1960 lorsque deux bars ont décidé de proposer une version peu chère et savoureuse d’un plat de pommes de terre arrosé d’une sauce rouge. Le succès a tout de suite pris et très vite, de longues files d’attente se sont constituées pour goûter un plat déjà devenu mythique !

Depuis 2008, les patatas bravas sont un des nombreux plats traditionnels de l’Espagne qui figurent au classement établi par l’ONU. Ça ne plaisante pas !

Pourtant, la recette est d’une simplicité déconcertante : prenez des pommes de terres, vous les faites cuire, selon le mode que vous préférez et vous versez généreusement une sauce piquante à base de tomate et/ou de poivron rouge.

Oui mais voilà, la recette a beau être simple, vous avez plus de chance de vous faire contrôler par la police que de tomber du premier coup sur des bravas cuisinées à votre goût !

Sans sauce, pas de patatas bravas

L’ingrédient indispensable de la recette, c’est bien sûr la pomme de terre. Traditionnellement, elle sera coupée en gros dés puis frite. Mais la créativité des restaurateurs et les goûts des consommateurs ont introduit d’autres manières de cuire la pomme de terre : cuite à l’eau, cuite à l’huile, au four…

Ensuite, pour être « bravas », les « patatas » doivent être accompagnées d’une sauce rouge et piquante, ce qui les rend « braves, courageuses » (d’où le nom).

C’est là que les choses se compliquent car selon où vous vous trouvez en Espagne, la recette de la sauce va changer : l’ingrédient principal sera différent, la sauce sera plus ou moins piquante, plus ou moins élaborée, plus ou moins liquide etc.

Pour simplifier, on peut dire qu’il y a deux grands courants : les partisans de la sauce « brava » élaborée avec de la tomate (Madrid), et ceux qui la préparent avec du poivron rouge (Valence, la Catalogne). De plus, il y a également une différence nette entre Madrid et Barcelone dans la manière de servir les patatas bravas : à Madrid, on vous les servira seulement avec la sauce rouge tandis qu’à Barcelone, on ajoutera une autre sauce à côté : de la mayonnaise ou bien meilleur (à notre goût), de l’aïoli. C’est un peu comme un clásico*, difficile de mettre tout le monde d’accord !

Patatas bravas et aïoli - Barcelona Autrement

(c) Diario de Gastronomía

*Un clasico c’est un match de foot de la ligue espagnole qui oppose le Real Madrid et FC Barcelone, un peu comme notre PSG-OM.

 

Manger de bonnes patatas bravas

Les patatas bravas sont des tapas incontournables sur les tables espagnoles, souvent accompagnées de vin ou de bière, elles se dégustent à toute heure. Certains disent que la qualité d’un restaurant s’évalue à la qualité de ses bravas. À bon entendeur…

En général, quand on dégote une adresse avec des patatas bravas à notre goût, on y retournera souvent. Ici, à Barcelone, on a nos bonnes adresses ! Notre appréciation des patatas braves est évidemment très personnelle, mais on vous donne quand même 3 petites adresses où on a l’habitude de commander les yeux fermés :

  • El Monopol (Poblenou) : des pommes de terre fondantes avec une sauce maison à tomber par terre. En plus, le lieu est très original.
  • La Teta de la Monja (Sants) : un restaurant qui propose plutôt une cuisine italienne mais qui maîtrise parfaitement l’art des bravas !
  • Las Delicias (Carmel) : un restaurant de toda la vida (*de toujours) avec des plats aussi appétissants les uns que les autres, avec évidemment, une mention spéciale pour leurs bravas.

Si vous préférez impressionner vos invités en cuisinant vous-même votre sauce, alors on vous aide en vous donnant cette recette délicieuse, testée et approuvée :

Pour 50cl de sauce :

Ingrédients

  • 1 beau poivron pelé et épépiné
  • 4/5 tomates bien mûres, pelées et épépinées
  • 1 oignon doux
  • huile d’olive vierge extra
  • cassonade (pour réduire l’acidité de la tomate)
  • vinaigre de Xérez (Jerez en espagnol)
  • piment fort ou doux, suivant les goûts
  • 1 feuille de laurier
  • Sel

Préparation :

  • Couper le poivron en gros dés
  • Émincer grossièrement l’oignon
  • Faites revenir le poivron et l’oignon dans une poêle avec de l’huile d’olive
  • Ajjouter une cuillère à café de sel et mélanger
  • Faites cuire la préparation à feu moyen pendant 10 minutes environ
  • Ajouter le piment et faire revenir à feu vif pour bien mélanger l’épice
  • Ajouter ensuite la tomate, le laurier et une cuillère à café de cassonade
  • Laisser cuire à feu doux pendant 20 minutes environ jusqu’à ce que la sauce réduise de moitié
  • Ajouter une cuillère à soupe de vinaigre de Xérès puis passer la préparation au mixeur
  • Consommer chaud ou à température ambiante

(Astuce : vous pouvez congeler votre sauce sous forme de glaçons pour toujours en avoir sous la main !)

Faites-nous part de vos bonnes adresses ou de vos variantes pour la recette car il y en a plein parmi vous que cela intéresserait, nous les premiers !

Au fait, vous connaissez la différence entre les tapas et les pintxos ?

Patatas bravas El Monopol - Barcelona Autrement

(c) Florence Siguret