L’ Horchata, la boisson de l’été

Aujourd’hui, on vous parle d’une de nos boissons préférées de l’été : l’ horchata ! Prêts pour un verre de rafraîchissement et 100% authentique ?

Barcelona Autrement - Horchata de chufa - Horchata

© You Valencia

Quand les températures commencent à monter, rien de tel qu’une bonne boisson fraîche pour se désaltérer. En tant que premiers fans de l’ horchata (on en boit des litres chaque année), on voulait partager avec vous notre coup de cœur de l’été !

 

L’ horchata, qu’est-ce que c’est ?

Le mot horchata (« orxata » en catalan) est un dérivé d’une boisson très ancienne réalisée à partir d’orge. Aujourd’hui, plus généralement, le terme désigne des boissons dont les ingrédients sont d’origine végétale : le souchet (chufa), le riz, l’amande, les noisettes, le sésame…

L’ horchata de chufa, de souchet donc, est une boisson originaire de Valence, dont le principal ingrédient, le souchet, est cultivé dans la région depuis le VIIIe siècle, au moment où les Arabes ont occupé la région.

D’un aspect blanc cassé, l’ horchata de chufa ressemble à un lait végétal, à la saveur sucrée et servi très frais. C’est une boisson qui se consomme en général à partir du printemps quand les températures commencent à monter.

Barcelona Autrement - Horchata de chufa - Horchata y farton

© Devour Valencia

Ingrédients de l’ horchata

La chufa : ou le souchet, est le tubercule qui se développe en terre pendant que la plante pousse en surface. Cette graine comestible peut être consommée crue ou grillée et a un goût légèrement sucré qui se rapproche de la noisette. La chufa fait l’objet d’un contrôle qualité à travers sa dénomination d’origine « Chufa de Valencia » essentiellement produite dans la région d’Alboraya, au nord de Valence. L’Espagne est le seul pays producteur de chufa en Europe et le premier au niveau mondial.

De l’eau : beaucoup d’eau, d’où son côté rafraîchissant et désaltérant.

Du sucre : pour atténuer la saveur végétale de la boisson. Pour les diabétiques ou pour les personnes qui veulent limiter le sucre dans leur alimentation, il est très facile de trouver de l’ horchata sans sucre.

Barcelona Autrement - Horchata de chufa - Plante

© Museo Etnologia Valencia

Barcelona Autrement - Horchata de chufa - Souchet

© Valencia Secreta

Ce sont les seuls ingrédients qui composent l’ horchata traditionnelle. Certains producteurs et de grandes marques industrielles ont introduit des protéines de lait dans la boisson, pour en diminuer le coût de production. Les puristes crient au blasphème !

L’ horchata de chufa est reconnue pour ses bienfaits pour la santé : c’est un excellent antioxydant, anti-inflammatoire, anti-sclérotique, riche en acides aminés, en vitamines (C et E surtout) et contient des enzymes qui facilitent la digestion. En plus de ça, le souchet est riche en minéraux, excellents pour l’organisme :  phosphore, calcium, magnésium, potassium et fer.

Voilà pourquoi on n’hésite pas à vous proposer d’en prendre un petit verre lorsqu’on se promène ensemble à Poblenou !

 

Fabrication de l’ horchata de chufa

Cela prend plus de temps à élaborer qu’à consommer. Vous verrez qu’une fois prête, elle ne restera pas longtemps au frigo… Pour réaliser 1 litre d’ horchata, c’est très facile !

Ingrédients :

  • 250g de chufa de Valencia (de très bonne qualité)
  • 1 litre d’eau
  • 100g de sucre : quantité à ajuster à votre goût

Etapes :

  • Bien laver les tubercules pour enlever toute trace de terre
  • Faire tremper ces tubercules pendant au moins 12h (le mieux, c’est 24h) pour qu’ils se réhydratent. L’eau doit recouvrir complètement les tubercules. N’hésitez pas à changer l’eau au bout de quelques heures.
  • Une fois que le temps est passé, égoutter les tubercules, les laver de nouveau.
  • Déposer les chufas dans un robot mixeur avec environ 200ml d’eau. (Cela peut aussi se faire avec un mixeur à bras). Mixer le tout pour obtenir une pâte où les morceaux de chufa seraient les plus fins possible.
  • Verser la préparation dans un filtre à café, un tamis ou un chinois.
  • Au-dessus d’un récipient (bol, saladier), filtrer en versant le reste d’eau sur votre préparation.
  • Récupérer le maximum de liquide possible en comprimant un maximum votre pâte pour en extraire le jus.
  • Ajouter le sucre. Bien mélanger.
  • Conserver au réfrigérateur immédiatement et consommer dans les 3 jours. La température idéale pour la consommer, c’est presque glacé, entre 0 et 2°C.

Le résultat est excellent, d’ailleurs, la légende raconte que le mot  » horchata  » serait né grâce à Jacques Ier (Jaume I), roi d’Aragon. Au cours d’un voyage dans la région valencienne, une jeune fille lui aurait servi un verre de cette précieuse boisson. Agréablement surpris par la saveur, Jacques Ier se serait exprimé, en catalan « Això es or, xata » (« C’est de l’or, ma petite ! »).

Barcelona Autrement - Horchateria de chufa - Cubano

El Cubano - © Bocactoria

Où boire une bonne horchata à Barcelone ?

En tant qu’amateurs de bonnes saveurs, on vous recommande vivement de déguster une horchata élaborée selon la méthode traditionnelle, avec des ingrédients simples, sans additifs, conservateurs ni lactose.

À Barcelone, nous avons quelques adresses auxquelles vous pouvez aller les yeux fermés, certains de consommer un produit de qualité :

  • El Tio Che (Rambla del Poblenou, 44) : la horachata est élaborée sur place, dans l’atelier.
  • Planellas Donat (Portal del Àngel, 27) : en plein centre de Barcelone, ouvert tous les jours de l’année.
  • Orxateria La Valenciana (Arribau, 16) : ici vous pourrez consommer votre horchata avec des fartons, de longs biscuits qui accompagnent traditionnellement la boisson.

Une fois que vous serez un habitué de l’ horchata, essayez les variantes : « el Cubano » une horchata servie avec une boule de glace de chocolat noir dans le verre. , « el Cordial » une horchata à laquelle on a ajouté de l’orge, ou « la Murciana » avec du granizado de citron.

Sur ce, on vous laisse, on file chercher un verre !

Partagez cet article :